Quels sont les bienfaits des câlins pour bébé ?

Quels sont les bienfaits des câlins pour son bébé ? - Un article à découvrir sur le blog : keepcoolnewmom.com

Alors que j’étais toute jeune maman, de nombreux membres de mon entourage (voire quelquefois mon conjoint) me reprochaient de trop câliner mon bébé.

Combien de fois, ai-je entendu des remarques du genre :

  • « Arrête de prendre ton fils dans tes bras dès qu’il pleure »
  • Laisse ton môme chouiner un peu sinon tu vas en faire un petit capricieux … »
  • « Cesse de le porter tout le temps »
  • « Tu lui fais trop de câlins »
  • « Tu devrais arrêter le cododo »
  • Ou dernièrement « tu allaites encore ton fils à 21 mois ? Mais tu vas l’allaiter jusqu’à ses 18 ans ? », il va devenir une vraie sangsue ou un futur tanguy. 

Alors, même si j’ai toujours fait confiance à mon instinct maternel (et en plus … de quoi je me mêle 😊 …), toutes ces réflexions ont fini par semer le doute dans mon esprit et je me suis demandée si oui ou non je choyais trop mon enfant.

  • Ont-ils raison ? Fais-je trop de câlins à mon fils ?
  • Dois-je plutôt le laisser chouiner un moment ? Ou au contraire, répondre tout de suite à ses demandes ?
  • Quels sont les avantages de serrer son enfant dans ses bras ?
  • Existe-t-il une manière idéale de faire un câlin ?

Bref, au moment où j’écris cet article, nous sommes le vendredi 21 janvier, journée internationale des câlins 😊 !

J’avais donc très envie de faire le point sur ce sujet d’une part :

 – pour rassurer les futures/nouvelles mamans.

– Et d’autre part, pour faire taire les mauvaises langues, car OUIIIII, mille fois oui, cajoler son bébé, le dorloter, lui faire des bisous, le porter en écharpe de portage ou encore le masser ont des vertus biologiques … on appelle même ça la câlinothérapie 😉.

Et oui, même la science a démontré que faire des câlins à son bébé joue au contraire un rôle important dans sa croissance émotionnelle, cognitive et physique.

Dans cet article, tu vas découvrir :

1 – Avantages de faire des câlins à bébé

2 – Comment faire le câlin parfait à son bébé ?

3 – FAQ sur les câlins

Ça t’intéresse d’en savoir plus ?

Alors Go

1 - Avantages de faire des câlins à bébé

1 - Un bébé rassuré est un bébé qui se sent en sécurité

Bienfaits câlins bébé

Lorsque tu fais un câlin à ton enfant, tu lui montres combien il est aimé et accepté au sein de la famille.

Ton bébé a besoin de ce lien affectif pour se sentir rassuré ! Sa confiance en lui et son esprit positif se développent et vont stimuler sa personnalité et son intelligence d’où son envie d’apprendre continuellement de nouvelles choses et d’interagir en permanence avec les personnes qui l’entourent.

De plus, il a été démontré que durant les trois premières années de la vie, le cerveau d’un enfant atteint 90% de sa taille adulte. Ses fonctions émotionnelles, comportementales, sociales et psychologiques sont donc déjà bien établies à 3 ans.

Ainsi, plus tu vas renforcer son sentiment de sécurité dans ses premières années de vie, plus ton bébé va progresser positivement pour devenir au final un adulte indépendant, épanoui, bien dans sa tête et dans son corps.

1 - Conséquences du manque d’affection ?

Si au contraire, un enfant n’a pas reçu son quota de câlins dans son enfance, ce manque pourra se traduire de différentes façons à l’âge adulte : manque de confiance en soi, problème de dépendance aux drogues, carence affective (difficultés à maintenir des relations saines), angoisses récurrentes, voire développement de certains troubles.

  • L’anglaise Margot Sunderland, psychologue et psychothérapeute pour enfants, dénonce les effets négatifs du manque d’affection sur le cerveau dans ses livres sur le thème de la santé mentale des enfants.

Son ouvrage « The sicence of parenting », connu en France sous le titre « La science au service des parents » (que je te conseille à 100%) a été récompensé par l’Association Médicale Britannique par le Prix du meilleur livre médical en 2007, dans la catégorie Grand Public. Elle cite notamment une étude selon laquelle elle démontre que 76% des petites filles qui n’ont pas reçu de câlins lorsqu’elles pleuraient ont développé des troubles digestifs à l’âge adulte.

  • Une autre étude a été réalisée dans un orphelinat roumain. Elle a révélé que les enfants qui n’ont jamais reçu ni câlins ni tendresse affichaient des retards de développement importants. Et en plus, ces enfants ne semblaient pas faire de progrès cognitifs même lorsqu’ils étaient placés ultérieurement chez des parents adoptifs aimants. Il a été observé qu’après l’âge de 3 ans, il devient impossible d’inverser les retards de développement observés chez les enfants non câlinés au début de leur vie.

Enfin, d’autres études ont démontré que si un nouveau-né n’obtient aucun retour affectueux de ses parents malgré ses pleurs incessants, son taux de cortisol (hormone du stress) augmente. Alors certes, ses sanglots vont finir par cesser de fatigue et d’épuisement, mais cela va engendrer à long terme, un enfant mal dans sa peau.

Tous les enfants ont besoin de recevoir de la tendresse et de l’affection de leurs parents. Malheureusement, pour certains bébés qui manquent de câlins et d’amour, il a été démontré que cette insuffisance d’attachement sécurisant pouvait avoir des répercussions sur leur santé et leur bonheur futurs.

2 - Importance d’un bon lien d’attachement

1 – L’enfant identifie plus facilement ce qu’il ressent et s’adapte plus rapidement aux différentes situations de la vie. Il arrive à mieux contrôler ses émotions en cas de stress comme lors de la séparation avec ses parents lorsqu’il commence à aller à la crèche ou chez une nounou.

2 – Il a plus de facilité à apprendre et à développer ses capacités physiques et intellectuelles.  

3 – Un bébé qui sait qu’il peut compter sur ses parents pour répondre à ses besoins développe sa confiance en lui. Il se sent en sécurité pour explorer le monde qui l’entoure. De même, il fait plus confiance aux autres pour découvrir de nouvelles expériences.

Par contre, un bébé qui ne vit pas dans un environnement affectueux et accueillant dans l’enfance aura des difficultés pour faire confiance aux autres plus tard car il aura toujours peur que les personnes qu’il aime lui fassent du mal. En effet, les enfants insuffisamment aimés développent en grandissant des mécanismes de défense pour éviter de souffrir.

4 – Un enfant qui se sent aimé et digne d’affection va développer une perception positive de lui-même et des autres. Il a ainsi plus de chance de vivre plus tard des relations amoureuses saines et d’être satisfait au travail.  

Bon en résumé, abuse et abuse des câlins 😊 !

2 - Les câlins ont un impact positif sur le développement du cerveau

Bienfaits câlins bébé heureux

Sais-tu que les câlins peuvent affecter positivement le développement du cerveau de ton bébé ? 

En effet, les contacts humains sont essentiels à la croissance du cerveau. Un jeune enfant a besoin de beaucoup de stimulations sensorielles différentes pour se développer normalement. Le contact avec la peau ou le toucher physique comme les câlins ou les bisous procurent du bien-être, augmentent les défenses immunitaires et rassurent bébé.

Même si recevoir beaucoup de câlins n’implique pas forcément un niveau intellectuel plus élevé, il est démontré que fournir un environnement sûr et aimant à un bébé est un acte d’amour dont les bienfaits perdurent des années plus tard. La tendresse et l’affection reçues vont lui permettre de mieux résister au stress ou à l’anxiété même à l’âge adulte, d’être plus performant dans l’apprentissage du langage ou de nouvelles tâches et de grandir serein et équilibré. À long terme, un enfant cajolé et câliné va bénéficier longtemps de l’affection aimante de ses parents en devenant un adolescent puis un adulte confiant et bien dans sa peau.

  • Une autre étude d’une équipe québécoise a également observé une plus grande efficacité des réseaux des fibres nerveuses qui véhiculent les informations entre les deux hémisphères du cerveau du bébé pendant les massages ou les caresses. En effet, on sait que le cerveau répond en fonction des stimulations qu’il reçoit : c’est ce qu’on appelle la plasticité cérébrale. Les contacts physiques agissent donc activement sur sa constitution.

3 - Les câlins sont un anti-stress naturel

Non seulement les câlins sont bons pour le développement cérébral et la croissance physique des enfants, mais ils favorisent également le développement émotionnel. Rien n’apaise plus rapidement les sanglots d’un enfant qu’un câlin chaleureux d’une personne qui l’aime. 

Je ne sais pas pour toi, mais me concernant, mon fils vient souvent me réclamer un câlin :

  • Lorsqu’il est fatigué / N’arrive pas à dormir.
  • S’il vient de faire une chute.
  • S’il a peur de quelque chose ou de quelqu’un.
  • Ou tout simplement s’il a besoin d’un petit réconfort.

Et c’est vraiment flagrant pour l’allaitement. Une mise au sein et hop je ne l’entends plus ! C’est radical 😂🤣.

Pourquoi ?

Tout simplement parce qu’un contact physique tel que le câlin libère une substance dans le cerveau appelée ocytocine ou « hormone de l’amour ». Elle est connue pour apaiser bébé, réduire la dépression et l’anxiété 😊 !

4 - Les câlins aident à arrêter les crises de colère

Les câlins bébé aident à arrêter les crises de colère

Personnellement, je trouve que le câlin est le moyen le plus efficace pour mettre fin à une crise de colère de mon fils.

J’ai souvent entendu dire que serrer son enfant dans ses bras lorsqu’il fait une crise de colère est un mauvais comportement des parents. Par expérience, je peux dire que c’est un mythe !

Après avoir testé plusieurs situations, je constate que mon fils se calme plus rapidement et m’écoute plus facilement après avoir reçu un câlin.

En effet, dès qu’il s’énerve et pleure à chaudes larmes (un autre enfant vient de lui piquer un jouet, il est tombé, il est frustré parce qu’on vient de lui refuser quelque chose ou qu’on l’a fâché pour la énième fois car il vient d’arracher des poils à notre chien 😊) :

  • 1 – Je le prends dans les bras en le serrant un peu et en lui parlant doucement pour le calmer (« je comprends que tu sois frustré/triste… parce que…).
  • 2 – Une fois seulement qu’il est calmé, je lui demande des explications ou lui donne une punition pour son mauvais comportement en lui expliquant pourquoi.

Alors non, ton enfant n’est pas une tête de mule ou n’essaie pas de gâcher ta journée ou te rendre folle (quoi que… 😊).                                                                                                                                                

C’est juste que lorsque ton enfant fait une crise émotionnelle, celle-ci induit des réactions qu’il ne contrôle pas (l’adrénaline et le cortisol sont des hormones malheureusement libérées dans le corps et le cerveau). Et contrairement aux adultes, il n’a pas appris à les réguler. En attendant l’étape importante du développement émotionnel et jusqu’à ce que ton enfant atteigne ce stade, ses émotions sont comme un train qui s’emballe. 

Des études ont également prouvé que l’exposition à des niveaux élevés de stress peut entraîner des conséquences graves à l’âge adulte, telles qu’une augmentation du risque de maladie cardiaque, de dépression ou de mal-être. 

Donc, dans les moments d’explosions émotionnelles intenses, serrer son enfant dans les bras le calmera (merci l’ocytocine), le rassurera, lui montrera que tu es là pour le soutenir dans les moments difficiles et l’aidera à éviter un choc émotionnel.

5 - Les câlins aident à garder bébé en bonne santé

Comme vu précédemment, si l’ocytocine montre le bout de son nez, ton enfant est détendu physiquement et mentalement.

En conséquence, son rythme cardiaque ralentira et sa tension artérielle retrouvera un niveau normal.

Ainsi, donner beaucoup de câlins à son enfant peut contribuer à une meilleure santé cardiaque à long terme.

De même, les câlins et les bisous stimulent les hormones du bien-être et de la croissance de ton petit qui a besoin de tes bras pour développer les bonnes connexions de son petit cerveau.

6 - Les câlins aident les bébés à créer des liens et développer leur empathie envers les autres

En plus des avantages démontrés scientifiquement concernant la santé de l’enfant, le serrer dans ses bras crée également un lien plus fort entre parents et bébé. Les câlins améliorent la confiance, réduisent la peur et renforcent les relations. Et ces avantages sont réciproques. Donner et recevoir de l’affection sont bons pour toi et pour ton enfant. 

La tendresse et l’amour enseignent à ton enfant la valeur de l’empathie. Cela se produit au fur et à mesure qu’il comprend mieux ce que tu ressens. De plus, les câlins révèlent également à ton enfant que l’amour est à double sens et que lui-même peut transmettre de l’affection aux autres.

En résumé, les caresses, les bisous, les massages apportent de réels bienfaits au développement de ton enfant.

Au fur et à mesure qu’il va grandir, votre lien évoluera, mais le besoin de ressentir le contact de ses parents va subsister très longtemps.

7 - Les câlins peuvent renforcer le système immunitaire

Une étude de 2015 publiée dans la revue scientifique Psychological Science démontre que câliner un bébé renforce son système immunitaire.

Pour cela, des scientifiques ont sélectionné un groupe d’enfants volontaires et les ont appelés tous les jours pendant deux semaines. On leur a posé des questions sur leurs relations sociales et demandé s’ils avaient reçu des câlins dans la journée.

Ensuite, les volontaires ont été emmenés dans un hôtel et placés en quarantaine. Chacun a reçu des gouttes nasales contenant un virus du rhume, puis a été surveillé pour détecter toute maladie.

Les résultats ? Les enfants qui ont reçu le plus de câlins sont tombés moins souvent malades que les autres et même dans ce cas, ils ont eu moins de symptômes et une durée d’infection plus courte que chez les enfants moins câlinés.

8 - Les câlins aident à rendre nos enfants Heureux

Bienfaits câlins bébé

La dernière raison qui souligne l’importance de serrer son enfant dans les bras est assez simple.

Les câlins aident à remonter le moral. Ils fonctionnent de la même manière que la méditation ou le rire (ou lorsque tu manges un carré de chocolat 😊).

La tendresse et l’affection écartent les ondes négatives et encouragent à profiter de l’instant présent.

2 - Comment faire le câlin parfait à son bébé ?

Les Japonais ont la réponse 😊 !

Pour le savoir, une équipe de chercheurs de l’université Toho à Tokyo s’est lancée à la recherche du câlin bébé parfait.

L’étude et les résultats ont été publiés en avril 2020 dans la revue scientifique Cell.

Pour cela, l’équipe a mesuré l’effet apaisant des câlins prodigués sur 53 bébés, âgés de 58 à 342 jours.

Pour cela, ils ont comparé leur rythme cardiaque à l’aide de capteurs :

  • En demandant aux parents de réaliser différentes pressions sur leur bébé (le simple fait de le tenir ou câlin serré ou à pression moyenne).
  • En les mettant en contact avec leurs parents puis avec des étrangers.

Les retours sont édifiants.

Les résultats ont montré que les bébés les plus apaisés sont ceux qui ont reçu un câlin à pression moyenne par leurs parents.

Les chercheurs ont indiqué également que la durée optimale des câlins était d’environ 20 secondes, pas plus, car « il était presque impossible d’éviter la mauvaise humeur du nourrisson pendant un câlin d’une minute ou plus ».

3 - FAQ sur les câlins

Enfin, je termine cet article par les questions les plus souvent posées par ma communauté 😉.

Il n'y a pas de règles strictes quant au nombre de câlins ! Il faut tout simplement observer les réactions de ton enfant pour déterminer s’il souhaite recevoir un câlin plus ou moins long.

Déjà, il faut se rappeler qu’un tout-petit qui ne parle pas encore a tendance à exprimer ses émotions par le physique. Par exemple, lorsqu'il est en colère, il peut mordre ou frapper.

Le fait qu’un enfant veut tout le temps recevoir des bisous n'est pas un problème en soi tant que le câlin n'interfère pas avec ta vie quotidienne.

En revanche, si c’est un problème pour toi (ça dure trop longtemps/trop souvent et tu ne peux rien faire de tes journées), il est important de rechercher la cause des émotions et des sentiments de ton enfant pour changer la situation.

Ne repousse pas ton enfant avec des phrases du genre « ohhh mais laisse-moi un peu tranquille » ou « non, pas de câlin, tu es trop grand, trop lourd. Cherche plutôt un moyen de le distraire en lui proposant une sortie, un jeu …

Il est primordial d'enquêter sur la raison de ce besoin de câlins et de contacts permanents. Est-ce un désir soudain qui répond à un changement dans sa vie (poussée dentaire, rentrée à la crèche, éloignement de papa ou de maman, arrivée d’un nouveau bébé) ?

Ou a-t-il toujours eu ce trait de caractère ? Est-il plus sensible que les autres ? Peut-être est-ce un bébé aux besoins intenses (BABI) ?

L'affection est un sentiment qui se développe à des rythmes différents selon les bébés. Entre six et 12 mois, tu dois commencer à avoir des démonstrations d'affection réciproques et cela progresse davantage après 12 mois.

Bien sûr, tu peux accélérer le processus avec quelques actions :

  • Lui montrer que tu es heureuse en le prenant dans les bras.
  • Prononcer le mot « câlin » en lui tendant les bras.
  • En faisant un bisou/calin à son doudou et en disant « maman fait un bisou ».
  • En envoyant un bisou de la main.
  • Avec le langage des signes.

Comme un enfant a tendance à imiter ses parents, il va de lui-même reproduire tes gestes.

Non, le câlin ne doit pas être un moment de frustration. Ne force jamais ton enfant s'il n'en a pas envie : il viendra vers toi de lui-même.

Peut-être est-il indépendant ? Le contact avec la peau le dérange ?

Si le manque d'affection et d'interaction perdure ou ne change pas avec le temps, l'enfant devra peut-être être examiné par un professionnel pour éliminer un problème sous-jacent.

En effet, de 12 à 18 mois, quand le désintérêt de ton bébé semble extrême ou hors norme par rapport aux autres familles, le mieux pour se rassurer est d’aller voir son médecin généraliste ou pédiatre pour une évaluation globale et complète.

Alors ça t’a plu ?

Après avoir lu cet article, tu n’as plus aucune excuse pour ignorer les réels bienfaits des câlins sur bébé 😅.

Même les scientifiques confirment que tous les enfants ont besoin de tendresse et d’amour pour grandir, avoir une bonne santé et développer de bonnes relations sociales avec les autres.

Donc en avant les câlins de 20 secondes, pas trop serrés 🤗.

A très bientôt ^^

As-tu aimé cet article ?

Note : 4.8/5 - 8 vote(s)

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Laisser un commentaire