Guide complet sur la constipation pendant la grossesse : causes, risques et remèdes

La constipation pendant le grossesse - Un article à découvrir sur le blog : keepcoolnewmom.com

Salut à toi, chère future maman aux petites (ou grandes) gênes intestinales 👋. Aujourd’hui, on va plonger dans un sujet ultra glamour : la constipation pendant la grossesse 🙈.

On parle souvent des joies de la maternité, mais on oublie généralement de parler de ces petits imprévus qu’on rencontre en chemin. Je parle bien sûr des nausées, des douleurs dorsales, des vergetures, des envies pressantes d’aller aux toilettes toutes les heures … et bien sûr, de notre amie, la constipation (et ses fidèles acolytes, les hémorroïdes).

Je me revois encore, enceinte jusqu’au cou, trônant fièrement (ou pas 🤪) dans mes toilettes, espérant que la nature fasse son travail…  mon dieu que ça fait mal de pousser … J’ai passé des heures et des heures sur internet à chercher des remèdes miracles et à essayer toutes les recettes de grands-mères, du verre d’eau citronnée le matin, en passant par diverses tisanes et les incontournables pruneaux (que je ne peux plus voir en peinture 😅).

Si tu es en train de te dire « Mais c’est exactement moi », rassure-toi, tu n’es pas la seule. Environ 40 % des femmes sont concernées. C’est un sujet dont on ne parle pas souvent, mais qui est si courant …

Alors si toi aussi, tu te demandes pourquoi ton transit semble avoir décidé de partir en vacances sans prévenir, ne t’inquiète pas, beaucoup de femmes enceintes ont le même problème. Ensemble, explorons ce sujet avec humour et pragmatisme, à la recherche de solutions concrètes. Prête pour cette aventure ? Accroche-toi, on décolle 🚀.

1 - Quand la constipation commence-t-elle généralement pendant la grossesse ?

En règle générale, pour la plupart des futures mamans, la constipation commence dès le premier trimestre, souvent après la huitième semaine, lorsque les niveaux de progestérone augmentent progressivement.

Cependant, comme chaque grossesse est unique, il n’est pas rare que certaines futures mamans ne rencontrent ce problème qu’au deuxième ou au troisième trimestre. Ton corps a sa propre façon de réagir aux changements hormonaux et physiologiques de la grossesse, alors ne t’alarme pas si ton expérience diffère de celle des autres. L’essentiel est de prendre soin de toi à chaque étape de cette belle aventure 🌼🤰.

Maintenant que nous avons abordé la question du début de la constipation pendant la grossesse, plongeons dans la suivante : quelles sont les causes de ce désagrément fréquent ?

2 - Quelles sont les causes de la constipation pendant la grossesse ?

La grossesse est une période extraordinaire qui s’accompagne de profonds bouleversements dans le corps de la femme.  La constipation n’est pas juste un autre caprice de notre corps.

Il y a des raisons scientifiques et physiologiques derrière ce phénomène :

🤰 Changements hormonaux : pendant la grossesse, notre corps produit davantage de l’hormone progestérone. Bien que celle-ci joue un rôle crucial pour maintenir la grossesse, elle a aussi pour effet de ralentir le transit intestinal. C’est un peu comme si notre corps mettait les freins pour s’assurer que les nutriments sont bien absorbés pour nourrir notre petit bout en pleine croissance.

👶 Pression de l’utérus sur l’intestin : au fur et à mesure que bébé grandit, l’utérus s’étend et exerce une pression sur les organes voisins, notamment l’intestin. Cette pression peut ralentir le mouvement des aliments et des déchets à travers le système digestif, conduisant à une sensation de constipation.

💊 Le fer de ta vitamine prénatale : la « plupart » des vitamines prénatales contiennent du fer. Celui-ci est crucial pour produire le sang dont toi et ton bébé avez besoin, mais un excès de fer peut rendre la digestion plus difficile. Alors assure-toi de bien t’hydrater pour éviter la constipation. L’eau aide à ramollir les déchets bloqués dans ton intestin et à les éliminer plus facilement.

🤢 Les nausées : les premiers mois de grossesse peuvent parfois être marqués par des nausées ou des vomissements. Si tu as modifié ton alimentation pour y faire face, combiné à un risque de déshydratation dû aux vomissements, cela peut aboutir à une constipation.

💧 Déshydratation : une hydratation insuffisante durcit les selles. N’oublie pas, pendant la grossesse, tes besoins en eau augmentent. Il est recommandé de boire 1,5 à 2 litres d’eau par jour 😉.

🥐 Alimentation pauvre en fibres : les fibres sont nos alliées pour un transit fluide. Si tu consommes trop d’aliments pauvres en fibres (pâtes, pain, gâteaux …), ton transit peut en pâtir.

🚶 Manque d’activité : une diminution de l’activité physique pendant la grossesse peut également ralentir le transit. Même une courte balade quotidienne peut faire des miracles 😉.

Maintenant que nous avons parlé des causes de la constipation, passons à la suite de notre enquête en découvrant les différents symptômes que tu peux rencontrer.

3 - Quels sont les symptômes de la constipation pendant la grossesse ?

La constipation pendant la grossesse peut être vraiment gênante, mais il y a des signes à surveiller.

Voici quelques symptômes qui pourraient t’alerter :

💩 Changement des habitudes intestinales

  • Selles moins fréquentes : si tu constates qu’au lieu d’aller à la selle tous les jours comme avant ta grossesse, tu n’y vas plus que quelques fois par semaine, cela peut être un signe de constipation.
  • Selles dures et sèches : les selles doivent être normalement formées et faciles à évacuer. Si elles deviennent sèches et difficiles à passer, c’est un signe à prendre en compte.
  • Sentiment d’envie sans issue : parfois, tu peux avoir l’impression d’avoir envie d’aller aux toilettes, mais rien ne se passe. C’est un signe classique de constipation.

🥵 Efforts et inconfort

  • Efforts pour aller à la selle : les efforts pour aller à la selle peuvent être épuisants et même causer des problèmes comme les hémorroïdes ou des fissures anales. Courage !
  • Douleur pendant la défécation : si tu ressens de la douleur lors de la défécation, cela peut être dû à des selles sèches et dures, des hémorroïdes ou des fissures anales. Ne souffre pas en silence, parle-en à ton professionnel de santé.

🎈 Ballonnements et gaz excessifs

Les ballonnements et les gaz excessifs sont courants en cas de constipation pendant la grossesse, provoqués par la lenteur du transit intestinal, mais des ajustements alimentaires et une hydratation adéquate peuvent aider à soulager ces inconforts.

😓 Fatigue accrue et maux de tête occasionnels

La constipation peut augmenter la sensation de fatigue pendant la grossesse, car ton corps retient les déchets. Elle peut rendre difficile l’absorption des aliments et te faire sentir affamée. Si tu es excessivement fatiguée, parles-en à ton médecin, car cela pourrait aussi être lié à d’autres problèmes, comme l’anémie.

Garde un œil sur ces symptômes, et si tu as le moindre doute, n’hésite pas à en parler à ta sage-femme ou à ton médecin. Ta santé et celle de ton bébé sont essentielles, alors prends soin de toi, super maman 😊.

Tu te demandes peut-être si la constipation pendant ta grossesse peut avoir un impact sur la santé de ton futur bébé ? Penchons-nous sur cette question dès maintenant.

4 - La constipation peut-elle être nocive pour mon bébé ?

La constipation pendant la grossesse est avant tout inconfortable pour toi plutôt que nuisible pour ton bébé.

Lorsque tu souffres de constipation, ton bébé est généralement protégé et insensible à cette gêne que tu ressens. Cependant, il est important de traiter ce problème car une forte pression ou des efforts excessifs peuvent entraîner d’autres complications pour toi, comme des hémorroïdes ou une aggravation de celles-ci. De plus, une constipation chronique peut te donner une sensation de lourdeur et augmenter ton stress ou inconfort, ce qui n’est pas idéal pendant ta grossesse.

N’hésite pas à appeler ton obstétricien ou ta sage-femme si tu souffres de constipation accompagnée de fièvre, douleurs abdominales sévères, alternant avec de la diarrhée, des crampes abdominales ou si tu perds du sang ou du mucus.

Mais rassure-toi, dans la plupart des cas, ton bébé reste bien à l’abri, bercé dans le liquide amniotique, loin des tracas digestifs de sa maman 🌸👶.

Tu cherches des solutions naturelles pour te débarrasser de la constipation pendant la grossesse ? Explorons ensemble ces remèdes efficaces.

5 - 15 remèdes naturels contre la constipation pendant la grossesse

Comme de nombreuses futures mamans, j’ai moi-même été confrontée à la constipation pendant ma grossesse, ce qui m’a poussée à rechercher activement des solutions naturelles pour soulager cet inconfort.

Après des recherches approfondies et des conseils de professionnels de la santé, voici les remèdes naturels que j’ai découverts pour lutter efficacement contre la constipation pendant cette période particulière de la vie :

1 - Les aliments à privilégier pour prévenir et soigner la constipation pendant la grossesse

Voici quelques astuces alimentaires qui m’ont été précieuses pendant ma grossesse pour éviter ces petites contrariétés liées à la constipation :

🍎 Fruits bio riches en fibres (objectif : 2 à 3 fruits chaque jour). Les prunes, kiwis, pêches, pommes et poires sont tes amis pour un bon transit 🚀.

Conseil : l’idéal est de manger les fruits avec leur peau (bien les laver pour enlever tous les pesticides) pour bénéficier de toutes leurs fibres.

Et les pruneaux ? De véritables sauveurs, car ils fonctionnent comme un laxatif naturel 😅. Envisage d’en manger 4 à 6 par jour ou même de boire 2 verres de jus de pruneaux (pas plus, car une trop grande quantité peut provoquer de la diarrhée). Tu peux les tremper dans de l’eau chaude le matin, ça les rendra plus moelleux, ou alors déguste-les en snack. Ils sont bourrés de fibres et de sorbitol, un petit plus qui favorise le transit.

🥦 Légumes verts et betteraves : ajoute à ton assiette 3 à 5 fois par jour ces légumes verts qui sont tes meilleurs alliés : les épinards, le brocoli, les petits pois.

Et sais-tu que la betterave est une petite merveille pour ton transit ? Ses fibres, principalement solubles ont pour effet de stimuler les intestins, provoquant ainsi un effet laxatif naturel. Cuite ou crue, peu importe ! Elle conserve ses bienfaits. Pense à en manger au moins 2 fois par semaine. Tu peux la tester en râpée, en salade avec quelques œufs, en délicieux mille-feuille avec du fromage de chèvre, en jus, ou même en chips 😉.

🌾 Céréales complètes : choisis 3 à 4 fois par jour des grains entiers comme l’avoine, le quinoa, le blé complet ou le riz brun. C’est non seulement délicieux, mais ça va aussi te caler et faciliter ton transit.

🌱 Légumineuses : incorpore dans ton menu des haricots, lentilles ou pois chiches 2 à 3 fois par semaine. Astuce : ajoute-les dans une soupe ou une salade, ou transforme-les en une onctueuse purée.

🥄 Graines de chia et de lin : juste 1 à 2 cuillères à soupe par jour suffisent pour faire des merveilles. Ajoute-les dans ton yaourt nature, ton smoothie ou même ton pain maison.

🥜 Noix et graines : prends une petite poignée (environ 30g) chaque jour. Les amandes, noix ou graines de tournesol apporteront du peps à tes en-cas et salades tout en te fournissant plus de fibres.

CONSEIL : augmenter subitement ta consommation de fibres peut provoquer quelques ballonnements, donc prends le temps de manger lentement et évite d’avaler trop d’air. Au lieu de trois gros repas, pourquoi ne pas opter pour des portions plus petites, mais plus fréquentes ? Cela facilitera la digestion et ton estomac te dira merci 😉.

2 - L'eau, ton alliée bien-être contre la constipation pendant la grossesse

Pendant la grossesse, la déshydratation est l’une des causes les plus courantes de constipation. Ton corps a besoin de plus d’eau pour produire davantage de sang pour ton bébé.

Il est préférable de choisir de l’eau riche en magnésium. Essaye de boire entre 1,5 à 2 litres par jour (soit 6 à 8 verres). C’est essentiel pour que la digestion se fasse en douceur, surtout si tu augmentes ton apport en fibres.

Pour stimuler ton transit dès le matin, essaie de boire un verre d’eau tiède à jeun. Et attention à ne pas avaler trop rapidement : bois lentement tout au long de la journée pour permettre à ton corps d’absorber l’eau correctement.

3 - L'importance de l'activité physique

L’activité physique occupe une place importante parmi les solutions douces et naturelles pour prévenir ou soulager la constipation pendant la grossesse. De plus, elle peut contribuer à réduire le risque de diabète gestationnel et d’hypertension gestationnelle.

Voici quelques idées d’exercices à envisager :

🚶‍♀️ La marche quotidienne : prendre l’habitude de marcher tous les jours peut grandement améliorer le transit intestinal. Cela stimule le système digestif tout en offrant un moment de relaxation et de connexion avec la nature. Une promenade de 20 à 30 minutes après le repas peut faire des merveilles, en plus de renforcer la tonicité musculaire et d’améliorer la circulation sanguine.

🏊‍♀️ La natation : la natation est l’une des activités les plus bénéfiques pendant la grossesse. Elle offre un exercice complet sans mettre de pression sur les articulations. De plus, le mouvement dans l’eau favorise le déplacement des aliments le long du système digestif. Alors, enfile ton maillot de bain et offre-toi quelques longueurs en piscine 😉.

🧘‍♀️ Yoga prénatal : le yoga prénatal est spécialement conçu pour les futures mamans. Il propose des postures douces qui favorisent l’étirement et la détente, tout en aidant à améliorer la digestion. De plus, la respiration profonde pratiquée pendant les séances peut soulager les ballonnements et la constipation.

🤸‍♀️ Étirements doux : des mouvements simples d’étirement peuvent contribuer à relancer le transit. Par exemple, se pencher doucement en avant (sans forcer) tout en gardant les pieds bien à plat peut aider à masser doucement les intestins.

💪 Exercices du plancher pelvien : maintenir un plancher pelvien tonique va faciliter l’évacuation des selles et empêcher les muscles pelviens de s’affaiblir, réduisant ainsi le risque d’hémorroïdes et de prolapsus (descente d’organes).

Conseil bonus 🌟 : il est essentiel de bien s’hydrater avant, pendant et après l’exercice. Une bonne hydratation aide à assouplir les selles, rendant ainsi le transit plus fluide.

4 - Les tisanes pour un transit harmonieux

Les tisanes sont d’excellents moyens pour soulager la constipation pendant la grossesse tout en se faisant plaisir.

Les plus efficaces :

🌸 Tisane de fleurs de mauve : la mauve est connue pour ses propriétés émollientes et laxatives douces. Une petite infusion le soir peut préparer ton corps à un réveil tout en douceur.

🍀 Tisane de racines de pissenlit : le pissenlit est souvent sous-estimé, pourtant il est un puissant stimulant pour le foie et aide à un meilleur transit. Son léger goût amer peut surprendre, mais ses bienfaits sont indéniables.

🍃 Tisane de verveine : apaisante pour l’esprit, la verveine a également des propriétés qui favorisent la digestion. Parfaite après un repas pour éviter les sensations de lourdeur.

🔥 Tisane de racines de gingembre fraîches : le gingembre, avec son goût légèrement épicé, stimule la digestion et combat les nausées. Une option vivifiante pour démarrer la journée 😉.

Préparation : pour obtenir le meilleur de ces plantes, ajoute une cuillère à soupe de l’herbe choisie dans une tasse d’eau bouillante. Laisse infuser pendant environ 10 minutes pour que tous les bienfaits se libèrent. Pour une efficacité optimale, n’hésite pas à savourer deux à trois tasses par jour.

CONSEIL : écoute ton corps et varie les tisanes selon tes besoins et envies du moment. Et bien sûr, n’hésite pas à consulter ton médecin ou un professionnel de santé pour t’assurer que ces tisanes conviennent parfaitement à ta situation 🌼.

5 - L'eau citronnée pour réduire la constipation pendant la grossesse

La constipation est parfois le lot des futures mamans, mais la nature a sa petite astuce : l’eau tiède au citron.

Le citron donne un coup de pouce à ton système digestif, l’eau tiède hydrate et facilite le transit, et même si le citron est acide, il a un effet alcalinisant dans le corps. Chaque matin à jeun, il te suffit de presser le jus d’un demi-citron dans un verre d’eau tiède et de le boire calmement, en faisant de ce rituel un moment pour toi.

⚠️ Petites précautions :

  • En cas de brûlures d’estomac, consulte ton médecin.
  • Opte pour le citron frais, pas le jus en bouteille.
  • Rince ta bouche après pour protéger tes dents.

6 - L’huile essentielle de gingembre

L’huile essentielle de gingembre, reconnue comme étant sans danger pendant la grossesse, est une véritable alliée pour les futures mamans. Elle ne se limite pas seulement à stimuler la digestion et faciliter le transit intestinal, mais elle est également efficace pour soulager les nausées, très courantes lors des premiers mois de grossesse.

💡 Mode d’utilisation :

  • En massage : chaque matin et soir, mélange trois gouttes d’huile essentielle de gingembre avec trois gouttes d’huile végétale (comme l’huile d’amande douce bio ou l’huile de noix de coco bio). Masse doucement ton ventre avec cette préparation en réalisant des mouvements circulaires dans le sens des aiguilles d’une montre.
  • Par voie orale : à partir du 4ème mois de grossesse, si tu en ressens le besoin, tu peux prendre une goutte d’huile essentielle de gingembre dans une petite cuillère de miel ou un petit sucre. Selon la gravité de ta constipation, consomme cela une à trois fois par jour pendant trois jours. Si le problème persiste, continue avec une prise quotidienne pendant une semaine.

⚠️ Précautions à prendre : bien que l’huile essentielle de gingembre soit reconnue comme sûre pendant la grossesse, il est toujours crucial d’être prudente. Assure-toi d’utiliser l’huile en quantité limitée et toujours diluée. Consulte toujours ton médecin ou une sage-femme avant d’incorporer une huile essentielle à ta routine pour t’assurer de sa sécurité pour toi et ton bébé.

7 - Le Psyllium blond, autre allié bien-être contre la constipation pendant la grossesse

Avant d’être moi-même confrontée aux problèmes de ballonnements, j’ignorais complètement ce qu’était le psyllium blond. C’est ma sage-femme qui m’en a parlé, car il était clair que je ne pouvais plus supporter les pruneaux, les tisanes …, et cette découverte s’est avérée être un véritable soulagement pour moi.

Chaque soir, je mélangeais une cuillère à soupe de graines de psyllium blond séché dans un verre d’eau (il faut le prendre vite sinon ça gonfle), une routine qui a considérablement amélioré mon confort intestinal.

Les conseils d’utilisation :

… Mais les bienfaits du psyllium blond ne s’arrêtent pas là.

En plus de faciliter le transit intestinal, cette petite graine a d’autres super-pouvoirs à son actif :

  • Elle accomplit une véritable action de nettoyage intestinal, éliminant même les métaux lourds qui se trouvent sur son chemin.
  • Contrairement aux laxatifs chimiques, parfois irritants, le mucilage du psyllium blond enveloppe en douceur l’estomac et le gros intestin, éliminant tout inconfort 😊.
  • Et ce n’est pas tout ! Le psyllium blond peut t’aider à maintenir ou à perdre du poids. En absorbant l’eau, il peut gonfler jusqu’à 20 fois sa taille naturelle dans l’estomac, ce qui entraîne une sensation de satiété, t’aidant à mieux contrôler ton appétit.

N’hésite donc pas à intégrer le psyllium blond à ta routine quotidienne pour profiter de ses multiples avantages. Comme toujours, il est sage de consulter ton professionnel de santé avant d’apporter des changements à ton régime alimentaire, surtout pendant la grossesse 👩‍⚕️.

8 - Remède naturel contre la constipation pendant la grossesse : le massage digestif

Le massage du ventre est aussi un remède naturel apaisant pour la constipation pendant la grossesse. C’est une technique douce qui peut aider à stimuler le transit intestinal en favorisant la détente des muscles abdominaux et en améliorant la circulation sanguine dans la région.

Voici comment tu peux t’y prendre :

  • Préparation : trouve un endroit calme et confortable.
  • Huile de massage : utilise une huile naturelle bio (huile d’amande douce, huile de coco, huile d’argan) et non parfumée pour faciliter le massage.

Tu peux aussi utiliser une huile qui a en plus des propriétés préventives pour les vergetures 😉 :

Personnellement, j’ai commencé à utiliser la Bi-Oil Huile de Soin Pour la Peau à partir du deuxième trimestre, lorsque la constipation a fait son apparition. Cette huile offre également des bienfaits pour la prévention des vergetures et des cicatrices.

  • Mouvements circulaires :
  • masse doucement ton ventre dans le sens des aiguilles d’une montre autour de ton nombril, en restant détendue. Tu peux en profiter pour faire de longues respirations pour te détendre.
  • Concentration sur le côlon : effectue des mouvements doux le long de la région du côlon, située sur le côté gauche de ton abdomen.
  • Durée : masse pendant 10 à 15 minutes, ajuste selon ton confort.
  • Répétition : répète plusieurs fois par jour si nécessaire.

9 - Ecoute ton corps

Un conseil essentiel pour prévenir et soulager la constipation pendant la grossesse est d’écouter attentivement son corps et de répondre à ses besoins. Dès que tu ressens l’envie d’aller aux toilettes, ne retiens pas ce besoin. Vas-y immédiatement dès que tu en as la possibilité.

Souvent, en raison de notre emploi du temps chargé ou d’autres activités, nous avons tendance à ignorer ces signaux de notre corps. Cependant, résister à l’envie d’aller aux toilettes peut aggraver la constipation en laissant notre contenu intestinal devenir plus sec et plus difficile à évacuer.

Donc, que tu sois à la maison, au travail ou ailleurs, prends le temps de répondre à ces signaux corporels. Prendre des pauses régulières pour répondre à l’appel de la nature est important pour maintenir un transit intestinal régulier et confortable 😉.

10 - L'homéopathie : un autre remède naturel contre la constipation pendant la grossesse

L’homéopathie, une méthode douce et naturelle, propose de nombreuses solutions pour t’aider à retrouver un confort digestif.

Voici quelques remèdes homéopathiques particulièrement efficaces en fonction de ton type de constipation :

  • Platina & Bryonia : parfait pour celles qui ressentent une grande sécheresse intestinale avec des selles dures et sèches.
  • Nux vomica : utile si tu as la sensation que tout n’est pas évacué après être allée aux toilettes ou si tu te sens un peu irritable.
  • Alumina : pour celles qui font face à une sécheresse notable des muqueuses et ont du mal à évacuer même les selles molles.
  • Lycopodium : idéal si tu souffres de ballonnements, en particulier dans le bas de l’abdomen, ou si des épisodes de diarrhée viennent alterner avec la constipation.
  • Ammonium muriaticum : utile pour les selles coupées, de forme inégale, ou si tu ressens une brûlure lors de l’évacuation.
  • Collinsonia : c’est un remède qui peut aider en cas de constipation chronique avec une sensation d’obstruction. Il est également utile pour celles qui ressentent des douleurs anales lors du passage des selles.
  • Sepia officinalis : recommandé pour celles qui ressentent une lourdeur dans le bas-ventre, une sensation de descente, ou encore des selles dures suivies de diarrhées.

⚠️ Conseils d’utilisation : habituellement, pour ces remèdes, on conseille de prendre des granules en 9 CH ou 5 CH, 2 à 3 fois par jour. Cependant, chaque femme étant unique, une consultation chez un médecin/pharmacien/homéopathe est toujours bénéfique pour obtenir un traitement sur mesure.

11 - Les bienfaits des probiotiques durant la grossesse

Pendant la grossesse, le corps subit de nombreux changements hormonaux qui peuvent perturber l’équilibre du microbiote intestinal, entraînant des problèmes tels que la constipation. Les probiotiques peuvent aider à rééquilibrer cette flore intestinale.

🥦 Tu peux en trouver dans des aliments que tu connais déjà :

  • Produits laitiers fermentés : les yaourts, le kéfir, et certaines variétés de fromages, comme le fromage cottage, contiennent des probiotiques.
  • Boissons fermentées : le kombucha (thé fermenté), le kéfir de lait, le kéfir d’eau, et le kimchi sont d’excellentes sources de probiotiques.
  • Légumes fermentés : les aliments tels que la choucroute (chou fermenté), les cornichons, les olives marinées, et les pickles contiennent également des probiotiques.
  • Aliments à base de soja fermenté : le miso (une pâte de soja fermenté), le tempeh, et les sauces soja fermentées, comme la sauce tamari ou la sauce shoyu, sont riches en probiotiques.
  • Vinaigre de cidre : le vinaigre de cidre non filtré et non pasteurisé contient des probiotiques naturels.

💪 Si tu veux un coup de pouce supplémentaire, n’hésite pas à demander à ton médecin ou à ta sage-femme s’il serait judicieux de prendre un supplément probiotique pendant la grossesse. Ils pourront te conseiller la souche et le dosage qui te conviennent le mieux.

12 - La réflexologie plantaire

Pour combattre la constipation pendant la grossesse, la solution pourrait bien être à portée de tes pieds grâce à la réflexologie plantaire 😅.

Explore cette vidéo pratique pour en apprendre davantage :

13 - Trouve la vitamine prénatale adaptée à ta grossesse pour éviter la constipation

Lorsque tu es enceinte, les vitamines prénatales sont essentielles pour t’assurer que toi et ton bébé recevez les nutriments nécessaires.

Cependant, si tu trouves que ta vitamine prénatale actuelle aggrave ta constipation, il peut être judicieux d’envisager une alternative. Il existe plusieurs marques et formulations de vitamines prénatales sur le marché, certaines contenant des formes de fer plus douces pour l’estomac, ou des doses différentes de certains nutriments.

Parler à ton professionnel de santé de cette préoccupation peut t’aider à trouver une option qui répond à tes besoins nutritionnels sans aggraver la constipation.

14 - Autre technique naturelle : la respiration abdominale

La respiration abdominale diaphragmatique peut s’avérer être une alliée précieuse dans cette démarche. Cette technique de respiration profonde implique de faire descendre l’air dans le bas de tes poumons en utilisant le diaphragme.

Non seulement elle favorise la relaxation, mais elle peut aussi stimuler la motilité intestinale en massant doucement les organes abdominaux. En pratiquant régulièrement cette respiration, tu peux ressentir un soulagement significatif de la constipation pendant ta grossesse.

Voici une vidéo qui pourra t’aider 💖 :

15 - Le marchepied : solution rapide et efficace contre la constipation

La façon dont nous nous positionnons pour « faire caca » a un impact considérable sur notre santé intestinale. En élevant les genoux (idéalement au-dessus des hanches), on facilite le passage des selles, ce qui peut réduire la constipation, les efforts et même les hémorroïdes.

Utiliser un marchepied (ou un empilement de livres ou tabouret ou une boîte ou une bassine 😅) permet de reproduire cette position naturelle en élargissant l’angle recto-anal.

Résultat ? Un passage des selles plus aisé, moins de constipation et une diminution du risque d’hémorroïdes 👍.

Pour les futures mamans, c’est également un avantage supplémentaire : se familiariser avec cette position peut être bénéfique lors de l’accouchement.

Alors, ça t’a plu ?

La constipation pendant la grossesse peut être inconfortable, mais rassure-toi, elle est tout à fait normale et peut être gérée avec quelques ajustements simples. L’hydratation, une alimentation équilibrée, la respiration, et un peu d’exercice léger peuvent faire une grande différence. J’espère que les conseils que j’ai partagés t’ont été utiles pour faire face à ce problème.

Consulte toujours ton professionnel de la santé avant d’essayer de nouveaux remèdes, même naturels. Chaque grossesse est unique, alors adapte les conseils à ta situation personnelle 😊.

La grossesse est une période de grands changements, et il est normal d’avoir des hauts et des bas. Garde à l’esprit que c’est une étape temporaire qui mène à la belle aventure de la maternité. Accorde-toi du temps pour prendre soin de toi et n’hésite jamais à demander de l’aide ou à partager tes préoccupations avec d’autres mamans qui comprennent ce que tu traverses.

Et toi as-tu d’autres astuces à partager pour lutter contre la constipation pendant la grossesse ? As-tu déjà essayé quelques méthodes citées dans l’article ? N’hésite pas à partager ton retour d’expérience 🤗.

📌 Pour retrouver l’article plus tard, épingle-le sur Pinterest  !

La constipation pendant le grossesse - Un article à découvrir sur le blog : keepcoolnewmom.com
La constipation pendant le grossesse - Un article à découvrir sur le blog : keepcoolnewmom.com
La constipation pendant le grossesse - Un article à découvrir sur le blog : keepcoolnewmom.com

A très bientôt ^^

Cet article contient des liens d’affiliation qui me permettent d’être rémunérée pour mon travail de blogging tout en conservant ma pleine liberté de ton et de parole. N’hésite pas à aller consulter ma rubrique sur le sujet dans la section « à propos » pour en savoir plus !

As-tu aimé cet article ?

Note : 5/5 - 4 vote(s)

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Laisser un commentaire