Comment rĂ©diger un projet de naissance (guide Ă©tape par Ă©tape 😉) ?

Guide étape par étape pour rédiger un projet de naissance

Pendant toute ta grossesse, tu as sĂ»rement passĂ© beaucoup de temps Ă  rĂ©flĂ©chir Ă  tout ce qui concerne bĂ©bé : son prĂ©nom, sa future chambre, les Ă©quipements Ă  prĂ©voir, les vĂȘtements Ă  acheter, ton congĂ© maternitĂ© (longue durĂ©e ou durĂ©e lĂ©gale), les avantages de l’allaitement 
 Mais plus la date fatidique approche, plus tu te poses de questions sur ton accouchement. As-tu rĂ©ellement pris le temps de te demander de quelle maniĂšre tu souhaitais accoucher … C’est lĂ  qu’intervient le projet de naissance.

Il va t’aider Ă  rĂ©pondre aux diffĂ©rentes questions qui te trottent dans la tĂȘte (voire qui t’angoissent un peu 😔) comme par exemple :

  • Souhaites-tu accoucher chez toi ou dans une maternité ?
  • PrĂ©fĂšres-tu une position particuliĂšre pour mettre au monde ton enfant ?
  • Veux-tu donner naissance dans une baignoire ou de maniĂšre traditionnelle ?
  • Acceptes-tu la pĂ©ridurale ou prĂ©fĂšres-tu un accouchement naturel ?




Bref, plus la fin de ta grossesse approche et plus tu t’interroges sur le jour de l’ accouchement.

Lorsque j’en discute avec mes amies, les phrases qui reviennent sans cesse sont les suivantes : « ahhhh, je ne savais pas qu’on pouvait demander ça ou faire ça » ou « ohhhh si, j’avais su  » 
 personne ne m’en a parlé 

Je ressens dans leur discours, une certaine frustration surtout pour celles qui ont gardé un mauvais souvenir de leur accouchement.

Alors oui, un accouchement est toujours imprĂ©visible et diffĂ©rent d’une femme Ă  l’autre et d’un bĂ©bĂ© Ă  l’autre. C’est pourquoi, il est toujours bon de se prĂ©parer Ă  l’avance et de profiter de l’expĂ©rience de celles qui l’ont dĂ©jĂ  vĂ©cu.

De plus, partager tes envies ou tes prĂ©fĂ©rences avec ton conjoint et le personnel mĂ©dical qui te suit va te permettre de moins apprĂ©hender et te rassurer le jour J. Ainsi, tu auras le contrĂŽle (ou du moins tu auras l’impression 😉) sur ce moment si unique et si stressant qu’est un accouchement.

Tu veux arriver Ă  la maternitĂ© l’esprit tranquille, sans inquiĂ©tude ? Alors le plan de naissance est fait pour toi.

1 - C'est quoi un projet de naissance ?

As-tu déjà entendu parler du projet de naissance ?

Peut-ĂȘtre que non ou alors vaguement pour la simple et bonne raison que c’est un acte encore peu rĂ©pandu et qui n’a aucune valeur juridique.

En revanche, il rĂ©pond Ă  l’article L.1111-4 du Code de la SantĂ© qui stipule qu’aucun acte mĂ©dical, ni aucun traitement ne peuvent ĂȘtre pratiquĂ©s sans le consentement libre et Ă©clairĂ©, et que ce consentement peut ĂȘtre retirĂ© Ă  tout moment.

Selon une enquĂȘte de l’Inserm (Institut national de la santĂ© et de la recherche), seulement 3,7 % des femmes rĂ©digent un projet de naissance, c’est donc trĂšs peu.

Alors, en quoi consiste exactement ce projet ? 

Un projet de naissance (ou parfois appelĂ© plan de naissance) est un document qui transcrit les souhaits et les objectifs de toi et de ton conjoint avant, pendant et aprĂšs le travail et l’accouchement. C’est une sorte de contrat moral qui dĂ©finit ton projet idĂ©al d’accouchement et la façon dont tu souhaites mettre au monde ton enfant.

Alors non, il n’est pas obligatoire.

Personnellement, je n’en ai pas rĂ©digĂ© dans la mesure oĂč j’ignorais l’existence de ce document. Heureusement, j’ai eu affaire Ă  des sages-femmes trĂšs professionnelles et Ă  notre Ă©coute. Elles nous ont trĂšs bien prĂ©parĂ©s en questionnant mon conjoint et moi sur nos envies et nos doutes pendant ma grossesse. Mais je sais que ce n’est pas toujours le cas.

CONSEIL : je t’invite Ă  te renseigner sur les maternitĂ©s proches de chez toi qui ont le label « Ami des bĂ©bĂ©s » crĂ©Ă© par l’OMS et l’UNICEF. Elles font TOUT pour que la naissance de ton bĂ©bĂ© et ton sĂ©jour Ă  la maternitĂ© se passent au mieux.

Le site : i-hab.fr/

Garde quand mĂȘme Ă  l’esprit qu’un projet de naissance n’est pas gravĂ© dans le marbre. En effet, Ă  moins d’ĂȘtre une super voyante, personne ne peut prĂ©dire avec exactitude ce qui va rĂ©ellement se passer ce jour-lĂ . Ton plan de naissance peut donc Ă©voluer ou se modifier pendant toute la durĂ©e du travail.

Tu te demandes encore si ce document est vraiment utile ?
On fait le point tout de suite đŸ€—.

2 - Pourquoi faire un plan de naissance ?

Un projet de naissance n’a qu’un seul objectif : se rapprocher le plus possible de l’accouchement de tes rĂȘves en rĂ©pondant au maximum Ă  tes envies tout en ne compromettant pas ta santĂ©.

Il permet Ă©galement d’éviter les attentes irrĂ©alistes, de minimiser les dĂ©ceptions et d’éliminer les conflits et les problĂšmes de communication entre les futurs parents et le corps mĂ©dical.

Imagine que tu souhaites la pĂ©ridurale alors que ton praticien y est opposĂ© ou alors que tu veuilles absolument allaiter, mais qu’aucune sage-femme n’est formĂ©e pour t’aider dans les dĂ©buts 
 Il est donc toujours prĂ©fĂ©rable de se renseigner sur les pratiques et les convictions des praticiens en matiĂšre de naissance pour Ă©viter d’avoir des regrets par la suite.

Le fait de mettre noir sur blanc tes dĂ©sirs pour le jour de l’accouchement va te permettre :

  • De dialoguer avec ta sage-femme (ou ton praticien) sur tes envies, ton Ă©tat d’esprit, ton vĂ©cu, de partager et d’avoir un avis Ă©clairĂ© sur ce qu’il est possible de faire ou pas.
  • D’ĂȘtre plus zen et apaisĂ©e le jour J, car tu sais Ă  l’avance ce qui va se passer.
  • De faire participer le papa.
  • D’éviter des actes non dĂ©sirĂ©s ou non connus qui pourraient ĂȘtre traumatisants pour toi. L’exemple flagrant dĂ©noncĂ© par l’OMS reste le taux d’Ă©pisiotomie encore Ă©levĂ© en France.

Tu es maintenant convaincue de la nĂ©cessitĂ© de faire un projet de naissance, mais tu ne sais pas ce qu’il faut inclure ?  Faisons le point tout de suite !

3 - Comment rédiger un projet de naissance ?

A ce stade, tu te demandes comment le rédiger et quand ?

MĂȘme si tu peux parler de ton plan de naissance Ă  ta sage-femme ou gynĂ©cologue Ă  tout moment, l’entretien du 4Ăšme mois de grossesse est le moment idĂ©al pour commencer Ă  te renseigner et dĂ©finir ensemble tes volontĂ©s. N’aies surtout pas peur de poser des questions !

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon d’Ă©crire un projet de naissance. Certains plans de naissance ne dĂ©crivent que les bases, tandis que d’autres sont extrĂȘmement dĂ©taillĂ©s. L’idĂ©al est qu’il soit facile et rapide Ă  lire pour tout le monde, une ou deux pages suffisent. Chaque projet de naissance est unique, Ă  toi donc de l’adapter.

Alors, que doit-on inclure Ă  l’intĂ©rieur ? Pour te guider et te donner quelques pistes dans la rĂ©daction, j’ai rĂ©parti toutes les questions que tu peux te poser en 4 parties :

  • Les bases
  • Demandes avant la naissance.
  • Demandes pendant le travail et l’accouchement.
  • Demandes aprĂšs la naissance.

1 - D’abord, il faut rĂ©diger les bases

  • Indique tes coordonnĂ©es : prĂ©nom, nom, adresse, numĂ©ro de tĂ©lĂ©phone.
  • Idem pour le/la partenaire.
  • La date prĂ©vue d’accouchement.
  • Le lieu de ton accouchement.
  • Le nom du mĂ©decin/sage-femme/doula ou gynĂ©co/pĂ©diatre.
  • Tout problĂšme mĂ©dical important que le personnel de soins doit connaĂźtre.

2 – Demandes avant la naissance

  • Qui aimerais-tu avoir avec toi (en plus de ton partenaire) pendant le travail et / ou Ă  l’accouchement ? (MĂšre, autres enfants, frĂšre ou sƓur, doula, amie proche 
).
  • Souhaites-tu pouvoir manger ou boire pendant le travail ?

💡: De nombreuses maternitĂ©s ne permettent pas Ă  la future maman de manger ou de boire une fois le travail commencĂ©, pourtant une nutrition adĂ©quate est importante pour que la maman maintienne sa force et son endurance pendant toute la durĂ©e de l’accouchement.  Le conseil de ma sage-femme : prendre des sucettes pour l’apport en sucre 😉.

  • Est-ce possible de rester active pendant le travail (se promener, s’asseoir) ?

💡: Plusieurs Ă©tudes scientifiques montrent que les femmes qui sont autorisĂ©es Ă  bouger librement pendant le travail ont des accouchements plus courts et moins douloureux.

  • Peux-tu accoucher dans une baignoire ?

💡 : Des Ă©tudes montrent que les femmes qui accouchent dans l’eau ont un travail plus court de 90 minutes (bon c’est dĂ©jĂ  ça 😅) et sont beaucoup moins susceptibles de subir une pĂ©ridurale.

  • A-t ’on le droit de personnaliser l’ambiance de la salle de naissance : mettre de la musique ? Ou au contraire avoir le plus de silence possible ? Changer l’éclairage ? Apporter des objets/distractions (livre, jeux de sociĂ©tĂ© 
) ?
  • Peut-on prendre des photos ou des vidĂ©os ?
  • Quels Ă©quipements seront disponibles dans la salle : ballon d’exercice, WC, douche, baignoire d’accouchement 
) ?
  • Quelles positions d’accouchement sont prĂ©conisĂ©es (sur le cĂŽtĂ©, sur le dos, Ă  4 pattes 
 ?
  • As-tu le droit de porter tes propres vĂȘtements ou dois-tu revĂȘtir obligatoirement une blouse mĂ©dicale ?

Tu as d’autres questions en suspens, n’hĂ©site pas Ă  les noter dans ton projet de naissance pour avoir toutes les rĂ©ponses Ă  tes questions (et moins stresser le jour de l’accouchement 😉).

3 - Demandes pendant le travail et l'accouchement

  • Souhaites-tu que chaque geste effectuĂ© soit expliquĂ© clairement ou au contraire fait sans ton consentement ?
  • Le type de naissance que tu prĂ©voies : accouchĂ© sans pĂ©ridurale ou avec et Ă  quel moment (avec mise en place du cathĂ©ter) ?
  • Acceptes-tu l’administration de mĂ©dicaments pour gĂ©rer la douleur ?
  • Pour la poche des eaux, souhaites-tu laisser faire la nature ou acceptes-tu une intervention mĂ©dicale ?

💡: Ma sage-femme m’a expliquĂ© qu’une poche rompue peut entraĂźner une douleur plus importante, des contractions plus intenses et un risque aggravĂ© d’infection. L’idĂ©al est d’attendre le plus longtemps possible la rupture de la poche (quand c’est possible).

  • Es-tu pour ou contre l’utilisation d’instruments mĂ©dicaux : forceps, ventouses (ou autres matĂ©riels) ?

💡: Des Ă©tudes suggĂšrent que les nouvelles mamans subissent plus de traumatismes et de complications aprĂšs ces interventions avec des instruments. Ils peuvent Ă©galement provoquer des ecchymoses, des saignements et mĂȘme des fractures du crĂąne chez les bĂ©bĂ©s.

  • Comment se passe la surveillance fƓtale ?

💡: La surveillance continue peut affecter la capacitĂ© de la maman Ă  se dĂ©tendre et Ă  se concentrer sur le travail, et il est prouvĂ© qu’une surveillance fƓtale constante n’est pas bonne pour le bĂ©bĂ©.

  • Veux-tu absolument Ă©viter l’épisiotomie et prĂ©fĂ©rer une dĂ©chirure naturelle ?

💡: La rĂ©cupĂ©ration aprĂšs une Ă©pisiotomie est beaucoup plus longue et plus douloureuse qu’une dĂ©chirure naturelle.

  • En cas de cĂ©sarienne, comment ça se passe ? Veux-tu qu’une personne soit prĂ©sente avec toi ?
  • Veux-tu un miroir pour voir la naissance de ton bĂ©bé ?
  • Veux-tu regarder le placenta ? En faire un don ?
  • Veux-tu tenir le bĂ©bĂ© immĂ©diatement aprĂšs la naissance (voire toucher ses cheveux/sa tĂȘte pendant l’accouchement) ? Et pourquoi pas le sortir seule une fois les Ă©paules engagĂ©es ?
  • Si l’hĂŽpital est un hĂŽpital universitaire, acceptes-tu que des Ă©tudiants observent ou aident lors du travail et/ou l’accouchement ?
  • Si une cĂ©sarienne est finalement nĂ©cessaire, quelle forme d’anesthĂ©sie prĂ©fĂšres-tu (si tu as le choix).

4 - Demandes aprĂšs la naissance

  • Veux-tu faire du peau Ă  peau tout de suite avec bĂ©bĂ© ou prĂ©fĂšres-tu que ce soit d’abord le papa ?

💡 : Le peau Ă  peau prĂ©sente de nombreux avantages : un meilleur allaitement, une meilleure santĂ© fƓtale, une meilleure santĂ© mentale pour la maman et une amĂ©lioration des liens maman/bĂ©bĂ©/papa.

  • Veux-tu faire la tĂ©tĂ©e d’accueil (1Ăšre tĂ©tĂ©e), allaiter par la suite bĂ©bĂ© au sein ou le nourrir au biberon ? Est-il possible d’avoir l’aide d’une conseillĂšre en lactation ?
  • Veux-tu laisser bĂ©bĂ© ramper pour arriver jusqu’à ton sein ou veux-tu l’aide d’une sage-femme ?
  • Le papa (ou partenaire) va-t-il couper le cordon ombilical ? Veux-tu donner le sang du cordon du bĂ©bé ?

💡: Recommandations de l’OMS : Un clampage tardif du cordon ombilical (environ une Ă  trois minutes aprĂšs la naissance) est recommandĂ© pour toutes les naissances pendant que l’on commence simultanĂ©ment Ă  dispenser les soins essentiels au nouveau-nĂ©. En effet, cela permet Ă  des milliards de globules rouges, de cellules souches, de globules blancs et d’autres substances nĂ©cessaires de passer du cordon au nouveau-nĂ©.

  • Le personnel mĂ©dical peut-il offrir Ă  bĂ©bĂ© une tĂ©tine ou de l’eau sucrĂ©e ?

💡: Les sucettes peuvent entraĂźner une confusion avec les mamelons, ce qui parfois complique l’allaitement.

  • Y a-t-il des rituels culturels ou traditionnels que tu aimerais juste aprĂšs l’accouchement ?
  • Souhaites-tu pratiquer le cododo dans la salle de maternité ?
  • Souhaites-tu sortir de la maternité trĂšs rapidement ?
  • Est-il possible d’attendre quelques jours pour que bĂ©bĂ© prenne un bain ?

💡: Le bain Ă©limine tout le vernis protecteur et les bonnes bactĂ©ries de l’accouchement vaginal. Non recommandĂ©.

  • Est-il possible de retarder les examens ?

L’idĂ©e est de favoriser le lien avec bĂ©bĂ© en faisant rapidement du peau Ă  peau et une 1Ăšre tĂ©tĂ©e pendant au moins 2 h aprĂšs la sortie de bĂ©bĂ©.

Tu as maintenant tous les renseignements pour complĂ©ter ton projet de naissance, il ne reste plus qu’Ă  le transmettre.

4 - A qui donner le projet de naissance et quand ?

Dans un premier temps, passe en revue ton projet de naissance avec ton partenaire et toute autre personne qui seront avec toi dans la salle d’accouchement.

Ensuite, demande à la personne qui te suit (sage-femme, gynéco, médecin) de consulter ton plan de naissance et vérifier la faisabilité de ton projet.

Une fois le plan de naissance Ă©tabli et validĂ©, remets une copie Ă  la personne qui te suit pour qu’elle la range dans ton dossier mĂ©dical et garde l’original pour toi.

Tu peux aussi confier ton projet Ă  la sage-femme qui va te suivre pendant le travail et qui fera le relais avec l’équipe mĂ©dicale. Le mieux est de le donner dĂšs l’admission, dĂšs le dĂ©but du travail afin d’ĂȘtre sĂ»re que tes dĂ©sirs soient suivis.

Pour finir, je te laisser jeter un coup d’Ɠil à des modùles de plans de naissance 😉.

5 - Exemples de projets de naissance

Tu hésites encore ou tu te sens un peu dépassée par toutes les décisions entourant ton accouchement et la venue de bébé ?

Tu recherches un projet de naissance simple que tout professionnel de santé prendra au sérieux ?

Voici deux exemples Ă  tĂ©lĂ©charger gratuitement 😉 :

Sinon, tu peux tout simplement préparer une feuille avec quelques questions qui te préoccupent et en parler à ton praticien ou bien tu peux rédiger sur un papier tout ce que tu souhaites et refuses absolument pendant le travail et ton accouchement.

Alors ça t’a plu ?

Un accouchement est toujours un moment stressant, alors l’idĂ©al est de mettre toutes les chances de son cĂŽtĂ© pour vivre ce moment en restant zen et ĂȘtre en adĂ©quation avec ses dĂ©sirs le jour J grĂące au projet de naissance. Garde en tĂȘte que ce document est un vĂ©ritable Ă©change entre toi (et ton conjoint) et le personnel de santĂ©.

Pour mon expĂ©rience personnelle, je n’avais pas beaucoup d’exigences. Je voulais absolument que mon conjoint soit prĂ©sent lors de l’accouchement. Je souhaitais aussi avoir un ballon d’exercice pour m’aider Ă  avoir moins mal, la pĂ©ridurale pour le cas oĂč la douleur serait trop intense (j’hĂ©sitais encore le jour J) et je voulais allaiter.

Pour le reste, je faisais entiĂšrement confiance au personnel mĂ©dical et je me suis laissĂ©e guider sans trop me poser de questions. Je m’étais rĂ©pĂ©tĂ©e que les femmes accouchent depuis la nuit des temps 😉 et que tout se passe trĂšs bien dans la majoritĂ© des cas, alors pourquoi pas moi.

Bien sĂ»r, je voulais un accouchement par voie basse, mais je m’étais dit que si j’étais obligĂ©e de subir une cĂ©sarienne, tant pis, le plus important Ă©tait la santĂ© du bĂ©bĂ©.

Je garde un trĂšs bon souvenir de mon accouchement.

Surtout, rappelle-toi que mĂȘme si les choses ne se passent pas exactement comme prĂ©vu, ce sera une journĂ©e qui changera ta vie. Apprends Ă  concilier tes souhaits et la rĂ©alitĂ©, vis l’instant prĂ©sent, laisse-toi guider par le corps mĂ©dical et tout se passera bien đŸ€—.

Et toi as-tu rĂ©digĂ© un plan de naissance ? T’a-t-il Ă©tĂ© utile ? Et surtout respectĂ© par l’équipe mĂ©dicale ? As-tu utilisĂ© un de mes exemples ?

A trĂšs bientĂŽt ^^

Laisser un commentaire

Cet article a 4 commentaires

  1. Marine

    Bonjour, j’ai trouvĂ© votre article trĂšs intĂ©ressant. Je connaissais dĂ©jĂ  le plan de naissance, et c’est dans une recherche de mĂ©thodes de rĂ©daction que je suis tombĂ©e sur votre site.
    Vous m’avez appris la possibilitĂ© d’attendre avant la coupe du cordon, je trouve ça gĂ©nial.
    Vos exemples de plan sont vraiment sympa et collent avec ce que je recherchais, je vous remercie beaucoup !
    passez une bonne journée ^.^

    1. Celine

      Coucou Marine,
      Votre commentaire me fait chaud au cƓur.
      J’espùre que les plans de naissance vous seront utiles 😉!
      Moi aussi j’ignorais un tas de choses avant d’ĂȘtre enceinte et de m’interroger sur l’accouchement.
      J’ai donc rĂ©digĂ© cet article sur le plan de naissance pour toutes les femmes qui veulent un accouchement serein (et ne pas stresser le jour J Ă  cause d’un manque d’information).
      Autant partager ce moment Ă©mouvant et inoubliable en Ă©tant accompagnĂ©e d’une sage-femme qui connaĂźt exactement nos souhaits.
      Bon accouchement & Bonne soirée ^^

  2. CĂ©line

    Bonjour,

    Merci pour votre article trĂšs bien fait dont je m’inspire actuellement pour rĂ©diger mon projet de naissance.

    Attention cependant Ă  ne pas ĂȘtre trop catĂ©goriques sur certaines considĂ©rations mĂ©dicales et Ă  faire des raccourcis qui peuvent ĂȘtre prĂ©judiciables aux mamans ! Par exemple sous entendre qu’il faut absolument Ă©viter l’Ă©pisiotomie en disant que la rĂ©cupĂ©ration est beaucoup plus longue et douloureuse qu’une dĂ©chirure est dangereux ! En effet, une dĂ©chirure naturelle peut ĂȘtre trĂšs grave dans certains cas et l’Ă©pisiotomie permet justement d’avoir une « dĂ©chirure » plus petite et donc beaucoup moins de complications.

    Idem pour l’utilisation des instruments qu’il ne faut pas diaboliser au risque de paniquer la mĂšre si le jour J cela devient nĂ©cessaire. On peut prĂ©ciser que l’on prĂ©fĂšre Ă©viter mais parfois mĂ©dicalement cela se justifie et lutter contre reviendrait Ă  mettre en danger le bĂ©bĂ© et la maman.

    J’espĂšre que ces petites prĂ©cisions seront utiles.

    Bonne journĂ©e 😊

    CĂ©line

    1. Celine

      Merci Céline pour ton retour et pour toutes tes précisions !

      Loin de moi l’idĂ©e de vĂ©hiculer de la peur aux nouvelles mamans. Par expĂ©rience, je sais que l’angoisse la plus frĂ©quente pendant l’accouchement est de se demander comment on va rĂ©ussir Ă  sortir de notre vagin un bĂ©bĂ© de la taille d’une pastĂšque 😅 !

      L’idĂ©al est de faire confiance Ă  l’Ă©quipe mĂ©dicale (encore mieux si la maternitĂ© est labellisĂ©e « Ami des bĂ©bĂ©s ») afin d’utiliser les techniques et outils appropriĂ©s pour prĂ©server la santĂ© de la maman (Ă©viter la cĂ©sarienne) et du bĂ©bĂ©.

      En revanche, de nombreuses Ă©tudes scientifiques ont dĂ©montrĂ© que l’épisiotomie est un acte chirurgical inutile. Elle a surtout Ă©tĂ© inventĂ©e pour Ă©viter les dĂ©chirures profondes (3Ăšme et 4Ăšme degrĂ©s). Le seul souci : certains praticiens en font une technique « systĂ©matique » parfois mĂȘme sans prĂ©venir la patiente. J’ai d’ailleurs certaines copines qui ont vĂ©cu un vrai traumatisme post-Ă©pisiotomie.

      Alors oui, subir une dĂ©chirure pĂ©rinĂ©ale ou une Ă©pisiotomie lors de l’accouchement n’a rien d’anodin (Fuites urinaires, douleurs pelviennes, descente d’organes (ou prolapsus)).

      Moi-mĂȘme, j’ai eu une dĂ©chirure avec descente d’organes et difficultĂ© Ă  avoir des rapports sexuels sans avoir mal pendant 2 mois. J’ai eu la chance de trouver une ostĂ©opathe spĂ©cialisĂ©e « pĂ©rinĂ©e » qui m’a donnĂ© de trĂšs bons conseils pour Ă©viter les risques de dĂ©chirure et d’Ă©pisiotomie pour une hypothĂ©tique prochaine fois 🙄 :

      1 – Masser rĂ©guliĂšrement le pĂ©rinĂ©e avec une « huile de massage du PĂ©rinĂ©e comme Weleda » pour Ă©tirer et augmenter la flexibilitĂ© de votre pĂ©rinĂ©e (Ă  faire Ă  partir du 8Ăšme mois pour Ă©viter les contractions).

      2 – Et certaines de ses patientes ont Ă©tĂ© trĂšs satisfaites aprĂšs avoir utilisĂ© « l’epi-non » un petit ballon qui prĂ©pare le pĂ©rinĂ©e !

      Si, toi aussi, tu es passĂ©e par la case « dĂ©chirure ou Ă©pisiotomie », n’hĂ©site pas Ă  nous faire un retour pour aider les nouvelles mamans đŸ€—.